Améliorer la qualité sonore dans les bars et restaurants

acoustique

Ce qui fait la qualité d’un restaurant, c’est d’abord celle des plats proposés, le cadre, la déco, l’ambiance, mais pas seulement. La qualité sonore de l’environnement est capitale pour offrir à sa clientèle une expérience dont elle se souviendra et lui donnera l’envie de revenir…

De la même manière, la réglementation en matière de bruit pour le respect du voisinage, l’accueil du public (ERP) contraint les propriétaires de bars et restaurants à se mettre en conformité pour se prémunir d’éventuels litiges.
Aussi, réaliser une étude d’impact des nuisances et agir pour répondre aux exigences d’isolation acoustique de son établissement est recommandé voire nécessaire. Faisons le point !

 

Identifier les sources des nuisances

Une ambiance sonore agréable, c’est avant tout un juste équilibre entre absorption et réflexion acoustique. La notion de confort acoustique étant propre à chaque individu, un même bruit peut être perçu comme une nuisance pour l’un et acceptable pour un autre. Dans un bar, un restaurant en particulier, les sources sonores sont multiples et souvent conjuguées : conversations des clients, bruit des chaises que l’on déplace, déplacements du personnel, équipements techniques …

Tout comme la musique, habituelle dans ce type d’établissement, qui peut très vite être perçue comme une réelle nuisance, notamment pour le voisinage.
À ce titre, la réglementation en vigueur vise à protéger la santé auditive du public en limitant le niveau sonore à l’intérieur des établissements et à protéger l’environnement par l’existence d’une isolation acoustique adaptée entre l’établissement et les locaux d’habitation voisins.

Mesurer le niveau sonore de son établissement grâce à un bilan réalisé par un professionnel constitue donc la première étape de la démarche, à commencer par une étude d’impact sonore approfondie.

 

Agir sur les différentes origines

Intervenir sur les différents paramètres occasionnant une nuisance sonore en réalisant une étude acoustique de son établissement permet d’agir concrètement 
sur :

– les nuisances sonores d’origine humaine,

– la réverbération des sons sur les parois, les plafonds,
– un défaut d’isolation, le traitement d’insonorisation des réseaux de ventilation ou de climatisation,
– la limitation de la gêne occasionnée pour le voisinage.
Et de se mettre en conformité, selon son activité avec la réglementation relative aux Espaces Recevant du Public.

Pour cela plusieurs études acoustiques peuvent être envisagées, dont certaines obligatoires selon son type d’activité :

– L’étude d’impact réglementaire destinée au contrôle des émissions sonores causées par votre activité. Elle consiste à mesurer, selon les normes en vigueur, les niveaux sonores en limite de propriété de votre installation et l’émergence dans les zones d’habitation les plus exposées ou les plus proches de votre établissement.

– L’étude acoustique musique et sonorisation, particulièrement destinée aux établissements diffusant de la musique amplifiée (bars, discothèques, etc…)

– L’étude acoustique bâtiment, pour les projets de construction ou de rénovation avec des préconisations pour optimiser la réduction du bruit et réaliser une insonorisation optimale de son établissement.

 

Un accompagnement sur-mesure…

Chaque espace, chaque métier est un cas particulier…
Une étude précise de votre projet, par une équipe de spécialistes, peut vous permettre de réduire la pollution sonore générée par votre activité, satisfaire aux réglementations en vigueur dans le cadre d’opérations de construction, de rénovation ou dans l’existant, et aussi, donner une autre dimension auditive à votre espace.
Fort d’une expérience autant technique que réglementaire, Euro DB Acoustique vous accompagne pour satisfaire vos attentes et optimiser les solutions que vous avez choisies.

 

En savoir plus :

https://cedea-groupe.fr/nos-services/etude-acoustique/

 

*Enquête Ifop pour la journée nationale de l’audition réalisée en février 2016 auprès d’un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

Source : Centre d’information sur le Bruit.

 
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter